05 avril 2013

le séchage des fleurs

Cette été j'ai l'intention de cueillir beaucoup de plante de mon jardn pour les séchers, les tranformer en poudre , faire des hydrolats ,des macérats  etc. pour commencer  et  bien il faut les cueillirs!  bon ce n'est pas encore le moment ,mas c'est le moment parfait pour s'informer sur la cueillette de ces plantes et leurs propriétés.

Pour la récolte: 

On doit récolter par temps sec et ensoleillé, juste après l'évaporation de la rosée. Les vertus curatives de la plante seront plus concentrée.

 

Dans le courant de la journée le soleil fatigue la plante et affaiblit les principes actifs.

 

Éviter de froisser les plantes et de les tasser dans les paniers. il est important de choisir des plantes jeunes, sans tâche (car c'est souvent un signe de maladie virale.)

 

Il faut cueillir loin des endroits pollués,  loin des routes à forte circulation et d'installations industrielles.

 

Lors de la cueillette on coupe en laissant au moins 1 pouce (2,5cm) de tige au-dessus du sol et on laisse la racine.

 

Pour transporter vos récoltes un panier d'osier fait très bien l'affaire. N'utiliser pas de sac en plastique.

 

Les fleurs et les sommités fleuries se cueillent en général avant leur plein épanouissement car c'est à ce moment qu'elles ont le plus de force. Le cas est différent pour la violette qu'il faut cueillir à son plein épanouissement.

Pour certaine plantes telles le thym, le romarin, l'hysope, le basilic, etc. on prend toute la sommité fleurie soit la partie supérieure de la tige avec feuilles et fleurs, celles-ci toujours en début d'éclosion.

 

Par contre d'autre se récoltent lorsqu'elles sont encore en boutons comme la rose, l'armoise et l'aubépine entre autres.

 

Il ne faut pas les laver avant de les faire sécher.

 

Les feuilles pour leurs part se récoltent lorsqu'elle ont achevé leur développement, acquis leur pleine vigueur juste avant la floraison car c'est à ce moment qu'elles sont les plus chargées en principes actifs.

 

L'écorce se ramasse après la chute des feuilles, plutôt sur les branches que sur le tronc car à cet endroit elle est souvent crevassée et détériorée par l'humidité.

 

Les racines se déterrent en tout temps mais de préférence à l'automne et au printemps soit  avant la floraison ou lorsque la plante est au repos végétatif et que sa croissance est arrêter. C'est à ce moment quelle contient le plus d'actifs.

Il est préférable de les déterrer le soir car les parties aériennes sont particulièrement charger en sucs le matin et les parties souterraines c'est le soir.

 

Laisser toujours une partie en terre pour la propagation de la plante.

 

Quelques  racines utiles : la bourrache, la consoude, la rhubarbe, l’angélique, la valériane, etc.

 

La racine de pissenlit aussi est très utile mais elle, sa racine se ramasse au printemps, pour c'est principe actifs plus concentrés à ce moment.

 

 

Pour le séchage:

 

Elles doivent sécher le plus rapidement possible pour éviter de noircir.

 

Lors du séchage, les feuilles et les fleurs doivent garder leur couleur à l'exception, entre autres de l'ortie qui eux noircissent légèrement.

 

La plante est sèche lorsqu'elle est facile à briser quand on la courbe.

 

Un séchage excessif fait en sorte que l'on perd une partie des principes actifs.

Les racines doivent être lavées, brossées puis essuyées. Ensuite vous couper en rondelles  sans les peler. Cependant il est préférable de ne pas laver les racines....

 

Les fruits, les bulbes, les tiges et les écorces peuvent être sécher au soleil ou à basse température.

 

Il n'est pas recommander de faire sécher sur un radiateur. On sèche séparément chaque espèce et bien identifier chaque plante.

 

Faites sécher dans un endroit sec et ensoleiller, bien aérer, même ventilé, afin que le séchage soit rapide. Recouvrez vos plantes d'un papier opaque.

 

Vous pouvez aussi utilisez un déshydrateur.

La conservation:

Conserver au sec. Dans des bocaux bien fermés et bien identifiées ainsi que la date de la cueillette.

 

Les plantes plus fragile se conservent dans des bocaux en verre teintés. Comme les fleurs de molène, les racines d'angélique, de guimauve.

 

On peut conserver des plantes sécher deux ans en les qualifiant de "fraîches".

 

 

 

Posté par fee malice à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur le séchage des fleurs

Nouveau commentaire

© http://laboiteamiel.canalblog.com/ | 2008 | Tous droits réservés